Comment créer un contenu à haute valeur ajoutée ?

 

Nous nous connaissons maintenant depuis quelques mois !

Comme tu le sais sans doute, je travaille en ce moment sur la finalisation de ma formation “Capturer des emails sur Instagram en partant de zéro”.

 

Quoi tu ne savais pas ? 😲

Pour découvrir gratuitement le premier module de la formation, clique sur le bouton =>

 

Tout créateur de contenus est confronté à la création de valeur ajoutée. Vous savez que la création de valeur est la clé pour vivre de son business en ligne. Dans un premier temps, offrir gratuitement du contenu de qualité à forte valeur ajoutée va vous permettre d’assoir votre crédibilité et de développer votre expertise auprès de votre communauté. Petit à petit, grâce aux conseils avisés, au contenu riche et pertinent que vous allez distiller avec générosité à votre mailing-list, la confiance va s’installer entre elle et vous.

Beaucoup d’aspirants info-preneurs ou web-entrepreneurs vendent du rêve. Leur marketing et leur stratégie de vente sont au top mais lorsque vous vous laissez séduire par une offre alléchante, vous êtes déçus par la qualité de leur formation, service ou produit et le peu de valeur ajoutée.

Il est important je pense de juger la qualité de leurs articles, de leur contenu pour envisager par le suite de sortir sa carte bleue.

J’aime bien également me faire une idée de la personne : d’où vient elle ? A t elle fait des études dans le domaine qu’elle enseigne ? Suit-elle des formations ? Depuis combien de temps a t elle lancée son activité en ligne ?

Les réseaux sociaux sont une mine d’or pour en savoir plus sur elles.

 

Mais alors, comment créer de la valeur ? Et puis qu’est ce que cela signifie en fait ?

Allez petite explication !

 

Que signifie “apporter de la valeur ?”

 

Mais oui ! Finalement ! Quelle est la signification de cette expression qui colle aux lèvres de tous les entrepreneurs, web-entrepreneurs, info-preneurs, coachs …Que celui ou celle qui n’a jamais entendu ça, lève le doigt ! Ben voilà personne. Normal tout le monde en parle.

Créez de la valeur !

Il s’agit de créer du contenu qui suscitera une réaction chez votre lecteur et à qui vous allez “apporter” quelque chose : un début de réponse à un problème, une nouvelle perspective, une dimension nouvelle au problème qu’elle rencontre … Rien de facile évidemment. Pour apporter de la valeur, il faut s’impliquer, s’intéresser à sa communauté, passer du temps à se renseigner, créer et tester.

Beaucoup ne s’intéresse qu’au référencement naturel et publie des contenus vides de sens, qui ne traitent réellement d’aucun sujet en profondeur ou ne font qu’effleurer un sujet dans sa grande globalité sans réellement se dire “Est ce que j’apporte des connaissances nouvelles ? Est ce que j’y mets de ma personnalité ? Est ce que mon lecteur sortira de cette lecture satisfait ? Aura t il appris des choses grâce à moi ?”

 

Mais alors, comment apporter et créer de la valeur ?

 

C’est à ce moment là qu’une petite voix se réveille dans votre tête… “Oui mais que vais je pouvoir apporter de plus que tout ce qui se dit déjà à ce sujet ? Quelle est ma légitimité ? Suis je suffisamment crédible si je donne mon avis ?

La réponse est oui.

Ta démarche est-elle sincère ? Veux tu réellement apporter de la nouveauté à ton sujet ? Veux tu aider ta communauté ? Alors pourquoi t’en empêcher ? Surtout si c’est fait avec générosité ?

Il est possible de travailler ses contenus pour qu’ils soient différents de l’existant. Nous allons voir comment ! 

 

Un exemple de formation avec une forte valeur ajoutée ? 😊

Accède gratuitement au premier module de ma formation : “Comment capturer des emails sur Instagram en partant de zéro ?”

Clique sur le bouton ! 

 

 

Vous trouverez ci-dessous #13 pistes pour créer du contenu riche de sens et de savoir, afin de vous démarquer de vos concurrents et traiter un sujet en profondeur.

 

                                                                        —————————-

 

1. Puisez dans votre expérience.

 

Alors, oui soyons honnêtes.

Rares sont les sujets sur Internet qui n’ont pas déjà été abordés. Pour certains sujets de niche, vous pensez même qu’il est impossible de rajouter quoi que ce soit tant les pages Google sur ces requêtes s’alignent les unes après les autres… “Je n’ai rien de plus à dire.” Tout a déjà été dit”. “Comment me mesurer à untel ou untel …”, ” Que dire de plus ou de nouveau à ce sujet ?”…

Vous avez limite honte d’avoir la prétention de vouloir vous aussi apporter votre modeste pierre à l’édifice.

STOP À L’AUTO-FLAGÉLATION !

Il y a une chose que vous seul possédez et qui ne pourra jamais être pris par qui que ce soit. Cette chose vaut même parfois bien plus que toutes les informations froides et empiriques qui peuvent être dites sur le sujet.

Vous voyez de quoi je parle ? Oui … De votre expérience.

Entre une personne qui liste les différentes activités que l’on peut faire en Irlande et celle qui vous raconte sa randonnée autour du Lac Connemara, les animaux qu’elle a pu y croiser, la petite brasserie dans laquelle elle a découvert l’Irish stew, ses anecdotes avec les personnes qu’elle y a croisées … Laquelle des deux aura davantage le pouvoir de vous projeter en Irlande et avec qui allez vous ressentir le plus d’émotions ?

Ben voilà, oui …celle qui raconte son expérience avec authenticité, sincérité et générosité.

Même si elle n’a pas tout fait, tout vu, tout connu, c’est bien son expérience et son vécu à elle qui va vous intéresser. Il existe autant d’expériences vécues que de personnes sur Terre.

 

Concrètement, comment faire ?

 

Soyez rassurés sur un point. Deux personnes ayant vécu la même chose, ne vont pas l’avoir ressentie de la même façon. Chaque expérience est unique et votre façon de la raconter aussi.

Pour raconter son expérience, il faut la vivre au préalable. La solution ? Saisir les opportunités, aller à la rencontre de ceux qui évoluent dans votre domaine, participer à des salons, des séminaires, des ateliers, oser provoquer des expériences.

Les rencontres.

C’est bien cela qui va vous permettre de “vivre” des choses et de les partager par la suite.

 

                                                                        —————————-

 

2. Assumez votre style d’écriture.

 

Ce qui nous amène à votre plume.

Mon Dieu, ce que les autres peuvent nous complexer… Ils sont toujours mieux que nous. Plus beaux, plus instruits, plus créatifs, plus intelligents, plus … que nous ! Le remède à cela ? Arrêter de se comparer à eux. Rien n’est comparable. Vous connaissez le dicton. “La seule personne avec qui vous êtes en droit de vous comparer c’est vous-même”. Point.

Sans ça ? On ne fait rien.

Ecrire n’est pas chose facile. En tout cas, pas pour tout le monde. Cela demande de la concentration et des efforts. Les mots peuvent avoir du mal à sortir et les pensées à s’organiser.

Le seul remède ? Se lancer.

Comme toujours le passage à l’action est libérateur. A force d’entrainement, vous développerez des capacités cognitives insoupçonnées. Le cerveau n’est pas un muscle. Mais il est possible de le muscler.

Vous faites des fautes ? Ok. Je ne nommerai personne, mais il y a des tas de web-entrepeneurs très connus qui gagnent des millions par an et qui font des fautes d’orthographe qui vous pikeré lé yeu. Il n’y a plus de complexes à avoir. L’orthographe passe désormais au second plan (heureusement ou malheureusement).

 

Concrètement, comment faire ?

Vous ne savez pas écrire ? Faites en sorte de rédiger comme si vous parliez. On vous comprend à l’oral ? On vous comprendra à l’écrit.  Le conseil que je pourrais vous donner c’est qu’aujourd’hui, les notions d’authenticité, de sincérité et d’humanité comptent plus que tout le reste.

Par contre, faites en sorte de vous améliorer sur ce point. Vous gagnerez en assurance et en crédibilité !

 

                                                                        —————————-

 

3. Révélez votre personnalité

 

Ce qui va faire que votre contenu aura une valeur ajoutée par rapport aux autres ?

C’est vous (nous avons très longuement abordé cette notion de “personal branding dans l’article suivant : Jour 45 – Comment vous rendre unique ?)

Et tout ce que vous allez y mettre de votre personnalité : votre ton, votre humour, vos expressions, vos figures de style… Faites vous confiance.

Lancez vous.

Avec toutes vos imperfections et vos doutes.

“Cela rendra votre travail d’autant plus qualitatif, car vous aurez mis du cœur à l’ouvrage et que votre travail en sera d’autant plus “valeureux”. Faites de vos différences une force. Mettez les en valeur pour marquer votre unicité.

« Pour être différent, il suffit d’être soi-même ». Emilie Mahaut

 

Concrètement, comment faire ?

Personne ne peut vous apprendre à être vous-même !  🙂

 

                                                                        —————————-

 

4. Faites des comparaisons (claires et concises)

 

Les sites comparatifs de billets d’avion, d’électroménagers, d’assurances…sont très consultés. Pourquoi ? Car ils nous permettent d’accéder à des informations synthétisées que nous mettrions des heures à trouver et à classer. Ils permettent de gagner du temps et d’avoir une vision claire de plusieurs éléments à comparer et de disposer d’un classement avec parfois des commentaires d’utilisateurs, des classements, des notes …

 

Concrètement, comment faire ?

En soi, ce n’est pas difficile de faire des comparaisons.

Cela demande du temps, de la rigueur et un esprit synthétique. Mais la valeur ajoutée est forte. Quel que soit votre sujet, il existe toujours un moyen de faire un tableau comparatif pour étayer votre discours, comparer des services de coachings, des prestations marketing, des produits de beauté, de jardinage, de cuisine…

La meilleure présentation est celle du tableau. Il n’y a pas mieux pour comparer facilement plusieurs éléments entre eux. Puis chaque colonne doit apporter une information importante dans le choix final.

                                                                        —————————-

 

5. Faites intervenir un expert dans votre domaine

 

On ne peut pas tout connaitre.

Ou du moins pas au début.

Tout le monde n’a pas la chance de créer son business en ligne en rapport avec ses études et ses expériences professionnelles passées. Il y a ceux qui par exemple font des études pour devenir paysagiste, qui en parallèle ont un blog dédié à ce domaine et qui finalement décident un jour de se mettre à leur compte.

Dans ce cas de figure, cela fait des années que la personne baigne dans son milieu de prédilection. La somme des compétences et connaissances acquises dans ce domaine est énorme. Dans cette situation, effectivement, vous êtes considérés comme un expert. Vous connaissez l’alignement parfait entre vos études –  vos expériences professionnelles –  votre business en ligne. La création de valeur n’est donc pas difficile lorsque vous possédez toutes ces connaissances et qu’elles sont immédiatement accessibles.

Pour d’autres, cela ne se passe pas toujours ainsi.

Un jour, on décide de se lancer dans un domaine pour lequel on a beaucoup d’affection et d’affinités mais pas forcément de connaissances approfondies et exhaustives. Dans ce cas, il n’y a pas d’autres solutions que de rattraper les experts et de se jeter sur tous les livres, blogs, sites, formations qui vont vous permettre de combler vos lacunes.

Mais si vous attendez de devenir expert pour pouvoir vous lancer, cela risque de prendre du temps. Un expert serait une personne qui cumulerait plus de 10 000 heures d’apprentissage et d’expériences en lien avec sa thématique.

Pour remédier à votre manque de légitimité dans le domaine, la seule arme est votre honnêteté. Il n’y a pas de honte à commencer de zéro. Comme nous en avons déjà parlé, vous possédez une expérience, un style, une personnalité sans nul autre pareil. Et déjà cela a de la valeur.

En attendant d’atteindre votre niveau d’expertise souhaité, vous avez la possibilité de faire appel à ceux qui le possède déjà. Il n’y a que des avantages à cela et ce, des deux cotés. Votre expert va étendre sa notoriété auprès de votre cible et ce de façon gratuite. En contrepartie, vous allez fournir à votre audience un contenu ultra précis et riche et toucher par la même, l’audience de votre expert qui va venir sur votre site découvrir son message.

Si votre site / blog traite de la cuisine, inutile de vous acharner à collaborer avec Jean Francois Piège ou Hélène Darroze. Surtout si vous débutez. Ce que je veux dire par là c’est qu’un expert n’est pas forcément cette personne médiatisée et inaccessible que l’on s’imagine. Instagram regorge d’influenceurs experts dans leur domaine qui vont vous permettre de développer votre propre expertise et de fédérer une communauté.

 

Concrètement, comment faire ?

Vous ne savez pas comment faire ?

Rendez-vous dans ma bio Instagram et cliquez sur le bouton “Réserver”  pour prendre rendez-vous Je vous offre gratuitement 30 minutes (voire plus) d’expertise gratuite pour développer votre business en ligne. Ensemble, nous allons voir ce que nous pouvons faire.

 

                                                                        —————————-

 

6. Enrichissez votre contenu de concepts et notions

 

La valeur d’un contenu nait des connaissances que vous allez transmettre à vos lecteurs. Lorsque vous le pouvez, nommez les concepts auxquels vous faites référence et expliquez les.

Par exemple lorsque vous suggérez à votre audience de choisir un sujet de niche pour leur blog, vous abordez peut-être sans le savoir le concept “d’océan bleu”.

De quoi s’agit il ?

Le concept “Océan Bleu”
La métaphore des océans rouges et océans bleus permet de décrire le marché dans sa globalité. Dans celui-ci, deux types d’activités coexistent.

Les océans bleus sont constitués de toutes les activités n’existant pas actuellement. Celles-ci constituent donc un marché inconnu, non affecté par la concurrence. Dans les océans bleus, la demande est créée plutôt que conquise. Pour les entreprises, il y existe de nombreuses opportunités pour une croissance rapide et importante. La compétition n’existe pas car les règles du jeu n’existent pas et sont à écrire. L’océan bleu est une analogie pour décrire l’immensité du potentiel non exploré.

https://fr.wikipedia.org/

Très récemment, j’ai également lu un article qui définissait la notion de “sérendipité” sans jamais utiliser ce terme… Très dommage lorsque le terme adéquat existe ! Le lecteur repart de sa lecture et passer à coté de la notion clé.

Et d’ailleurs qu’est ce que la sérendipité ?

La sérendipité est le fait de réaliser une découverte scientifique ou une invention technique de façon inattendue à la suite d’un concours de circonstances fortuites et très souvent dans le cadre d’une recherche concernant un autre sujet.

 

Concrètement, comment faire ?

Mais vous allez me dire, comment savoir si je suis en train de traiter d’une notion ou d’un concept existant sans m’en rendre compte ? Et bien pour cela il n’y a qu’une seule solution : il faut lire, se cultiver, être curieux, pousser plus loin sa réflexion … Il est évidemment que sans cela, difficile d’enrichir son contenu des termes et notions appropriés si vous ne savez pas de quoi vous parlez…

 

                                                                        —————————-

 

7. Faites des références à d’autres domaines (histoire, neurosciences, psychologie, philosophie…)

 

La richesse d’un contenu à forte valeur ajoutée repose aussi sur votre capacité à faire des “ponts” vers d’autres disciplines. En fonction de votre thématique, vous allez pouvoir aborder bien des sujets appartenant à d’autres matières.

Vous parlez de marketing ? Alors les matières de psychologie et autres neurosciences sont toutes indiquées pour étayer votre texte. Le marketing pur n’existe pas. Son apprentissage et son fonctionnement font intervenir des rouages qui vont au delà d’une simple publicité ou d’une page de vente.

C’est en complétant votre contenu par l’apport de valeur d’autres thématiques que vous allez considérablement enrichir votre discours et lui donner de la profondeur et de l’intelligence.

 

Concrètement comment faire ?

A vous de décider quelles matières sont les plus pertinentes mais le plus simple est de choisir celles qui ont un lien direct avec votre sujet.

 

                                                                        —————————-

 

8. Ajoutez des chiffres, statistiques, mesures, données scientifiques, résultats d’études…

 

Il est parfois intéressant d’appuyer son discours d’éléments scientifiques, prouvés et tangibles. Il existe quantités de statistiques, d’études et données scientifiques et ce dans tous les domaines !

L’INSEE met par exemple des centaines d’études à disposition gratuitement. Mais pas que, chaque domaine dispose de sa propre “autorité” (fédération, institution, commission, …) en matière de recherches et d’études scientifiques. La FEVAD est la Fédération du e-commerce et de la vente à distance. Vous trouverez sur leur site quantité d’informations sur les activités en ligne.

 

Concrètement, comment faire ?

Google vous aidera à trouver votre bonheur. Commencez par taper votre domaine ou thématique + chiffres ou statistiques.

Il est important de vérifier vos sources et de savoir de quelles autorités elles émanent. Les fake news pullulent sur Internet. Je vous recommande aussi de mentionner la source de votre information de façon à ce que votre lecteur puisse se rendre directement sur le site où l’information a été extraite.

 

                                                                        —————————-

 

9. Intégrez d’autres médias (vidéos, audios)

 

Le texte c’est bien.

Mais parfois ajouter de la vidéo ou de l’audio peut apporter une nouvelle dimension à votre sujet. L’enrichissement du contenu passe aussi par la diversification des médias employés.

Vous pouvez étayer votre contenu au moyen d’une vidéo que vous allez vous même tournée : une interview d’un expert, une visite filmée d’un lieu particulier, une vidéo d’un recette de cuisine exécutée pas à pas… Bref il existe mille façons d’utiliser la vidéo pour sa création de valeur. Et nul besoin d’un matériel de pro, un smartphone suffit. Pour créer des vidéos dignes de ce nom avec un smartphone, YouTube regorge de tuto à ce sujet !

Idem pour l’audio. L’avantage de rajouter de l’audio donne l’occasion à vos lecteurs de devenir auditeurs. Les émotions passent davantage par la voix que par l’écrit. Vous allez ainsi délivrer un message audio mais aussi laisser transparaitre votre personnalité, votre humour, votre caractère, et ainsi humaniser votre discours.

 

Concrètement, comment faire ?

Si la création de sons et de vidéos, ce n’est pas votre fort et que vous ne souhaitez pas vous embêter avec la technique, vous pouvez puiser vos podcast et vidéos sur les sites d’hébergement et les partager.

Pour la vidéo, rien de plus simple. Accédez à la vidéo qui vous plait. Cliquez sur le bouton “partager”. Copiez le lien où vous voulez et voila !

 

                                                                        —————————-

 

10. “Ludifiez” des sujets plutôt… chiants (infographies, dessins, illustrations…)

 

On ne va pas se le cacher… Parfois certains sujets sont vraiment chiants. Mais utiles et nécessaires.

Les questions de fiscalité, de comptabilité, administratives… Si vous évoluez dans ces domaines d’abord pardon 🙂 ensuite vous savez à quel point il est difficile de parler de ces sujets sans voir fuir toutes les personnes que vous croisez ou voir votre courbe sur GA chuter en flèche.

Il existe un moyen d’apporter de la valeur et de créer un contenu plus léger et “allégé” pour capter l’attention de son lecteur sans le perdre définitivement après l’utilisation de termes tels que “TVA” ou “versement libératoire”.

Les dessins, les illustrations, les infographies…rien de mieux que de simplifier les choses à l’aide de schémas, de croquis, … tout ce qui va vous permettre de parler simplement d’un sujet complexe et encore plus imbuvable avec seulement du texte. Les personnes qui comprendront grâce à vos dessins et sans maux de crâne un sujet difficile vous adresseront leurs remerciements éternels.

 

Concrètement, comment faire ?

Il existe des tas d’applications ou de logiciels open source qui vont vous permettre de créer simplement des graphismes et infographies.

Vous le savez mon chouchou c’est Canva. Pour créer facilement et rapidement votre infographie, vous pouvez utiliser Piktochart.

 

                                                                        —————————-

 

11. Intégrez des résumés, bullet points, encarts avec des points importants à retenir

 

Parfois vous n’avez pas d’autres choix que de rédiger des articles longs et parfois complexes pour aborder un sujet spécifique. Dans ce cas, comment conserver l’attention de votre lecteur du début à la fin ?

Intégrer des sas de décompression.

Ce que je veux dire par là, c’est que l’attention de l’être humain aujourd’hui n’est que de 7 secondes… Soit l’équivalent de celle d’un poisson rouge. Les différentes sollicitations, les écrans, le bruit, les soucis … Rien ne nous permet aujourd’hui de lire un article de plus de 2000 mots en étant pleinement concentré et dédié à notre lecture.

(D’ailleurs si toi tu es encore là, félicitations ! mon article dépasser largement les 2000 mots, tu fais partie d’une élite ! ) 

Le plus gros ennemi des textes longs, ce sont les textes longs SANS aucun élément qui n’émergent… pas de gros titres, pas de couleurs, pas de dessins, rien… que du texte sur des kilomètres… Autant vous dire qu’il faut être sacrément motivé pour lire un tel pavé.

Pour aider votre lecteur qui au bout de 7 secondes commencent déjà à tourner de l’oeil, offrez lui une mise en page dynamique avec des titres, sous titres … mais aussi des encarts qui listent les points importants que vous venez d’aborder ( et qu’il n’a pas lus), écrivez sous forme de bullet points pour plus de lisibilité, intégrez des résumés à la fin de vos différentes parties. Ainsi il ne repartira pas en ayant le sentiment d’être de la famille de Némo.

 

Concrètement, comment faire ?

Rien de compliqué. Faites en sorte de faire ressortir les points importants de votre contenu.

 

                                                                        —————————-

 

12. Allez voir ce qui se passe dans votre thématique à l’étranger

 

Toujours dans le but d’apporter de la valeur à votre contenu et donc à votre audience, avez vous pensé à aller voir ce qui se passait dans votre thématique à l’étranger ?

Non !?

Oh mais il va falloir y remédier !

Aujourd’hui, n’ayez plus peur de la barrière de la langue. Absolument tous les sites internet peuvent être traduits instantanément par Google Translate. Si vous n’allez pas voir ce qui se fait dans les autres pays ailleurs qu’en France, vous vous privez d’une quantité d’informations à haute valeur ajoutée absolument colossales. Sans compter que dans certains domaines, la France est bonne dernière et clairement à la traine !

C’est en faisant vous-même ce travail de veille qui peut être très chronophage, que vous allez apporter une valeur folle à votre contenu.

Rendez-vous sur google.com dans un premier temps (et non pas google.fr), puis google.it, google.uk … en fonction du pays dans lequel vous souhaitez faire vos recherches.

 

Concrètement, comment faire ?

Pour cela, rien de plus simple :

Rajouter /ncr (pour No Country Redirect) à la fin du domaine pour accéder au google du pays que vous visez
Aller sur Google US : https://www.google.com/ncr
Aller sur Google Allemagne : https://www.google.de/ncr
Aller sur Google Belgique: https://www.google.be/ncr
Aller sur Google Canada: https://www.google.ca/ncr
Aller sur Google Espagne : https://www.google.es/ncr
Aller sur Google Italie : https://www.google.it/ncr
Aller sur Google Suisse : https://www.google.ch/ncr
Aller sur Google UK : https://www.google.co.uk/ncr

 

                                                                        —————————-

 

13. Détaillez une procédure pas à pas, étape par étape.

 

Lorsqu’il s’agit de détailler une manipulation quelconque :

– “Comment tailler un olivier”

– “Comment macaroner”

– “Comment modifier le code de votre article worpdress”…

Il est quand même plus aisé et compréhensible d’expliquer la démarque petit à petit, pas à pas dans un style très descriptif.

Pour encore plus de lisibilité, vous pouvez faire des captures d’écran, rajouter du texte, des liens … et le top du top, en faire une vidéo.

 

Concrètement, comment faire ?

C’est ce que j’ai fait pour vous expliquer “comment installer un calendrier de prise de rendez-vous sur Instagram” avec cet article ! Cliquez ici pour découvrir ça !

 

                                                                        —————————-

 

Il existe sans doute encore 1001 façons d’enrichir son contenu et de créer de la valeur ! 

Et vous, comment faites-vous ? Laissez votre commentaire ci-dessous ! 

 

Un exemple de formation avec une forte valeur ajoutée ? 😊

J’applique tout ce que j’écris dans cet article ! 

Accède gratuitement au premier module de ma formation : “Comment capturer des emails sur Instagram en partant de zéro ?”

Clique sur le bouton ! 

 

Share This
%d blogueurs aiment cette page :