Mais que de temps perdu…

Le temps est devenu une denrée rare et précieuse pour moi qui suis devenue jeune maman. Je ne dispose plus de la liberté de travailler où et quand je veux. En tout cas pour le moment. De ce fait, lorsque j’arrive enfin à avancer sur mon projet, je fais tout pour ne pas gaspiller ce temps “béni” et être la plus efficace possible.

Donc lorsque au bout de plusieurs heures de travail, je me suis finalement rendue compte que le lead magnet sur lequel je travaillais ne me servirait à rien (où en tout cas, pas ce pour quoi je le créais), j’ai ressenti comme un gros moment de solitude et de découragement.

Car je vous explique.

Initialement, je souhaitais me consacrer entièrement à Instagram. Devenir UNE experte! Je me suis rendue compte que les personnes reconnues pour leur expertise sur ce réseau social n’étaient que des hommes: Jean Luc Monteagudo, Nicolas Kern, David Bertrand… Mais aucune femme à l’horizon. Pour un réseau social principalement fréquenté par des femmes, je me suis dis que le point de vue et la vision d’une femme pouvait être “innovant” et apporté un angle différent.

J’ai donc commencé à élaborer ma stratégie : créer un nouveau compte Instagram, atteindre les 10K followers et un taux d’engagement de 10%, développer une “petite” formation sur un point précis puis élaborer une “méga” formation en améliorant les points négatifs que j’avais pu trouver dans les autres formations Instagram et évidemment créer mon lead magnet afin de commencer à capter mes prospects.

J’ai bossé d’arrache pied sur mon guide “Comment trouver l’inspiration pour des stories Instagram qui envoient du bois? “. Je voulais produire un document à forte valeur ajoutée, en sortant de toutes les banalités que l’on pouvait trouver sur internet sur la création de stories. J’y ai passé un temps de dingue! Et puis …

J’ai changé d’avis.

Je me suis rendue compte que ce qui me plaisait vraiment, c’était certes de traiter d’Instagram mais dans une dimension de stratégie digitale globale. Je ne voulais pas parler uniquement d’Instagram mais traiter également de la création des tunnels de vente, du copywriting, de publicité Facebook, bref, ce qui me passionne c’est surtout le public auquel j’aimerais apporter de la valeur: les débutants qui comme moi se sont un jour retrouvés complètement perdus face à l’immensité des actions à mettre en place pour lancer un business en ligne.

Alors j’ai tout recommencé.

J’ai créé un nouveau document, une check-list des meilleurs outils et applications pour démarrer rapidement un business en ligne sans perdre de temps. Après avoir passé des semaines à tester des outils pour gagner du temps, j’avais toute la matière nécessaire pour créer un document à forte valeur ajoutée.

Si vous ne l’avez toujours pas récupérée, elle est disponible gratuitement ici ! 

Voilà comment j’ai perdu des heures et des heures de travail. Je ne me suis pas suffisamment penchée sur la cible avec laquelle je souhaitais travailler, sur les produits et services que je voulais offrir. Une vraie erreur de débutante qui mieux maitrisée aurait pu être évitée !

Si vous souhaitez lancer votre propre business en ligne, ne faites pas la même erreur que moi. Passer du temps à déterminer votre cible, vos offres, votre positionnement, ce que vous pouvez apporter en plus par rapport à la concurrence, et rédiger un lead magnet adapté en conséquence du premier coup !

Share This
%d blogueurs aiment cette page :