Quelques conseils pour un bon SEO et c’est le meilleur du secteur qui le dit.

 

Je me suis récemment inscrite au programme d’affiliation Amazon.

Pour les novices, de quoi s’agit-il ?

Lorsque vous vous inscrivez au Programme Partenaires Amazon avec votre site ; cette inscription vous permet d’accéder à des outils pour créer des liens vers les produits vendus sur Amazon que vous sélectionnez.

À chaque fois qu’un lecteur passe par votre lien pour effectuer des achats sur Amazon, vous touchez une commission, un pourcentage de la vente qui dépend de la nature du produit vendu.

Une fois que vous atteignez un seuil de gains, vous pouvez toucher votre rémunération sous forme d’argent… ou de chèque-cadeau à dépenser sur Amazon.

Vous pouvez décider de promouvoir n’importe quel produit à condition qu’il soit disponible sur la plateforme… Mais tout le monde sait que l’on trouve absolument tout sur Amazon.

Et pour vous aider dans la vente de leurs produits en ligne, Amazon vous envoie un petit guide pratique pour que votre SEO soit à la pointe du progrès. Intégrer un simple lien ne suffit évidemment pas. Il faut que vous soyez capable de créer un univers autour du produit que vous souhaitez promouvoir.

Ces conseils SEO sont évidemment applicables à vos articles de blog quelque soit la thématique pour optimiser votre référencement naturel. Un grand nombre des mesures indiquées dans la liste de ci-dessous ne feront pas qu’améliorer votre classement dans les moteurs de recherche, elles amélioreront aussi l’expérience de vos utilisateurs. Ils passeront donc plus de temps sur votre site, ce qui a un impact positif sur le référencement.

Alors quels sont les conseils du géant de la vente en ligne ? Il y a 10 commandements. Voici les 5 premiers !

 

1. Améliorez votre navigation et votre structure

Une navigation claire et logique aide les moteurs de recherche à facilement interpréter les informations communiquées par votre site. Si votre site contient un grand nombre d’articles, vous pouvez utiliser les outils fournis par votre CMS pour créer des catégories et des balises et ainsi organiser votre contenu de manière plus logique et plus conviviale. Vous pouvez par exemple créer des catégories et les placer dans une barre latérale.

De même, un fil d’Ariane permet aux moteurs de recherche de comprendre les liens entre les sous-pages individuelles en montrant le chemin suivi de la page d’accueil à l’article. Si le thème que vous avez installé ne propose pas de fil d’Ariane, vous pouvez l’ajouter à l’aide d’une extension comme Yoast SEO ou Breadcrumb NavXT.

Il est conseillé d’ajouter un sommaire aux articles et pages riches en texte. Il peut être créé à l’aide d’extensions comme Table of Content Plus ou Easy Table of Contents.

 

2. Tirer parti des mots clés

Il est important d’inclure des variantes et des synonymes de vos mots clés dans votre contenu. Le mot clé principal, son synonyme et ses variantes doivent être compris dans le texte principal, les en-têtes et dans toute liste utilisée dans l’article.

Cependant, la densité de mots clés n’est plus un facteur de bon classement optimal. N’utilisez donc pas trop de mots ou phrases clés ; le plus important, c’est d’écrire de manière naturelle.

 

3. Ajoutez des mots clés à vos URL

Le mot clé principal de votre article doit faire partie de l’URL de la page pour aider les moteurs de recherche à comprendre son sujet. Les URL s’affichent aussi dans les résultats des moteurs de recherche. Quand une URL contient le mot clé entré par l’internaute, il s’affiche en gras.

Cela augmente les chances de voir l’internaute cliquer sur le résultat de recherche pour aller sur votre site. Des CMS comme WordPress permettent de définir un permalien individuel pour chaque nouvelle page et article. L’URL doit être déterminée avant que la page soit mise en ligne ; il n’est pas conseillé de changer l’URL après la publication d’une page.

 

4. Utiliser des titres

Utilisez toujours des titres différents, comme H1, H2, H3, etc., pour structurer vos articles et vos pages. Le premier de chaque page doit toujours être le titre H1. Veillez à toujours suivre un ordre logique, en évitant par exemple d’utiliser un H3 directement après un H1.

Cela aide les moteurs de recherche à comprendre la structure de vos pages. Évitez aussi d’utiliser des titres pour nommer ou marquer des domaines comme la navigation, la barre latérale ou le pied de page de votre site. Cela pourrait avoir un impact sur votre classement.

 

5. Configurez correctement vos photos

Vous devriez ajouter des photos à votre contenu pour rendre votre site plus attrayant et améliorer l’expérience des visiteurs. Toutes les images doivent être enregistrées sous un format compressé. Le format JPEG (.jpg) est recommandé. Le nom du fichier et le texte alternatif doivent aussi contenir un mot clé pertinent.

Il est essentiel de bien réfléchir à la taille des fichiers image que vous ajoutez à votre site. Choisissez le format le plus léger possible sans compromettre la qualité de l’image. Plus votre site se charge rapidement, plus son apparence est professionnelle et, au bout du compte, mieux il est classé.

Les logiciels de retouche d’image comme Adobe Photoshop sont très populaires, mais il existe aussi des solutions gratuites comme Gimp ou befunky, qui offrent la plupart des ressources dont vous aurez besoin.

La suite au prochain numéro !

Sinon nous sommes arrivés au jour 50 ! 🍾🍾🍾La moitié du chemin est parcouru… En tout cas en ce qui concerne mon défi !

Share This
%d blogueurs aiment cette page :