Mon interview avec Mélanie du blog Wonder Wild Queen !

 

Ah mais que je suis contente ! 😁

J’ai aujourd’hui le plaisir de partager avec vous mon interview avec Mélanie du blog Wonder Wild Queen.

Après plusieurs relances, je pensais ne jamais avoir de réponse… Mais Mélanie est une femme d’affaire très occupée ! Elle a cependant pris le temps de répondre à mes quelques questions !

Mélanie dispose d’une communauté de plus de 7000 personnes sur Instagram et je ne doute pas que quelques milliers de personnes sont abonnées à ses newsletters ! A 24 ans elle a quitté son emploi de caissières pour vivre de sa passion. Après 1 an seulement elle vit de son business en ligne et de la vente de ses formations !

 

1. En te basant sur ton expérience, penses tu qu’il faille être conférencière et intervenir dans divers séminaires et ateliers pour avoir du succès et réussir son business en ligne ?

Toutes les personnes que je suis et qui vivent de leur business en ligne, semblent être passées par cette étape au cours de leur carrière d’infopreneur(se).

 

Je ne pense pas que ce soit indispensable : il est tout à fait possible de réussir sans ! Après, comme pour chaque action, c’est toujours un “plus” dont il ne faut pas se priver si l’occasion se présente. Ça amène plusieurs avantages, comme le fait d’être mieux “reconnu” dans son domaine, ça renforce l’autorité et la crédibilité auprès des clients/lecteurs 🙂 C’est aussi une belle manière de collaborer avec d’autres entrepreneurs et de se constituer un réseau.

Lors du sommet Solopreneur organisé par Ling-En Hsia, j’ai eu l’occasion de faire la rencontre de pas mal de personnes et ça a sans aucun doute renforcé ma légitimité puisque Ling-En m’a invitée en tant “qu’experte du blogging”. J’ai aussi pu me faire connaître auprès de son audience de cette manière là et j’ai donc augmenté ma “force de frappe” et pu diffuser mon message auprès de personnes qui ne me connaissaient pas. J’ai reçu plusieurs retours positifs suite à ma participation, c’était une expérience profondément enrichissante professionnellement mais aussi humainement parlant !

 

2. Au début de ta carrière d’infopreneuse, quelle stratégie as tu adoptée pour capturer tes premiers emails ? Publicité Facebook ? Instagram ? rédaction d’articles de blog ? Articles partenaires ? Et aujourd’hui comment fais tu pour développer ta mailing-list ?

 

Quand j’ai démarré, j’étais littéralement sans le sou et même à découvert ! J’ai tout fait pour me faire connaître sans dépenser le moindre centime, parce que j’avais à peine de quoi me nourrir… L’avantage avec le blogging, c’est que si on n’a pas encore d’argent à investir, on peut compenser en fournissant un maximum d’efforts ! Comme j’avais toutes mes journées de libre car j’étais au chômage, je passais le plus clair de mon temps à travailler sur mon blog et à en faire la promotion partout où je le pouvais.

D’ailleurs, j’en profite pour le dire : quand on lance un blog, 70% du travail à effectuer, c’est de la promotion ! Parlez de votre blog partout, et donnez tout ce que vous avez ! 🙂

Si on néglige ce point, on risque vite de se casser les dents ! Pour tout te dire à ce sujet, j’ai commencé par exploiter à fond Instagram. Comme c’était mon réseau social préféré, j’ai rapidement atteint plusieurs milliers d’abonnés ce qui m’a permis d’attirer du monde sur mon blog. J’ai également fait ma promo sur Facebook de manière gratuite en partageant mes articles dans des groupes dédiés. J’ai aussi interviewé plusieurs personnes connues dans mon milieu, ce qui – en plus de m’attirer du trafic – m’a permis de proposer du contenu qualitatif à mes lecteurs, avec des vrais conseils de pro alors que je venais tout juste de me lancer. Enfin, j’ai tout de suite mis un point d’honneur à ne publier que des articles optimisés pour le référencement naturel et 6 mois plus tard (car ça met du temps à agir 😉 ), j’ai vu mon trafic augmenter drastiquement de cette manière là.

Aujourd’hui, j’ai plusieurs centaines de visiteurs sans faire de promo, et j’avoue que je me repose pas mal sur mes lauriers ! Comme les gens viennent “naturellement” à moi, je néglige de plus en plus cet aspect là dans mon business, mais je pense que c’est une erreur (que je ne vais pas tarder à rectifier!). Je pense bientôt tester de nouvelles manières de me faire connaître en investissant un peu d’argent, comme par exemple la pub Facebook, mais je n’ai malheureusement pas encore eu le temps de m’y pencher !

 

3. Avant de les créer, quelles formations as-tu suivies pour créer ta première formation en ligne ? Et pour développer tes compétences en web-marketing en règle générale ?

 

Comme je l’ai expliqué à la question précédente, j’étais totalement fauchée quand je me suis lancée, et de ce fait, je n’avais absolument pas les moyens d’investir dans une formation. Heureusement pour moi, je suis une grande amoureuse du blogging et j’ai pu compenser en passant des heures et des heures à faire des recherches sur Google pour comprendre comment faire marcher mon blog. Je pense que c’est une erreur de croire qu’il faut absolument suivre une formation pour se lancer : on peut très bien réussir par soi-même, même si (bien entendu) ça demande plus de temps et plus de ressources. On n’a pas besoin de tout savoir pour mettre le pied à l’étrier, même si c’est toujours mieux d’avoir une formation complète qui nous explique tout !

Aujourd’hui, j’achète régulièrement des livres et des formations ici et là pour améliorer mes compétences et parce que je peux me permettre de réinvestir ce que je gagne pour rendre mon blog encore meilleur et améliorer mes résultats. Se former reste indispensable, mais on peut le faire de toutes les manières possibles et inimaginables. Aujourd’hui, avec Internet, on a accès à toutes les connaissances qu’il faut à condition de se retrousser les manches et de chercher un peu !

 

4. Te souviens-tu des premiers euros que tu as gagnés grâce à ton business en ligne ? (Rho j’imagine que oui et des étoiles plein les yeux!) Peux-tu nous raconter ?

 

La première fois que j’ai gagné des sous sur Internet, c’était avec mon ancien blog, Insolence Triomphante. J’avais eu une proposition d’article sponsorisé qui m’avait rapporté une 60aine d’euros et j’avais trouvé ça incroyable ! Avec Wonder Wild Queen, les premiers euros sont arrivés au moment où j’ai mis en vente ma première formation sur Instagram. Depuis, j’en vends de plus en plus et je trouve toujours ça génial.

Quand on se lance dans l’infoprenariat pour la première fois, on a souvent du mal à imaginer que les gens vont acheter nos produits et les apprécier. Quand j’ai vu que ça fonctionnait et que mes clients étaient ravis, j’étais persuadée qu’il ne fallait pas que je m’arrête, que je devais continuer à tout prix. Osez vous lancer une première fois, et vous n’arriverez plus à vous arrêter vous non plus 😉

 

5. Quels conseils donnerais-tu à un(e) novice qui se lance en 2019 dans l’infopreneuriat ?

 

Règle n°1 : Croire en soi et en ses produits. Tous les débutants font face au syndrome de l’imposteur, à l’impression de ne pas être légitime ni assez bon pour pouvoir se lancer. C’est une erreur, dans la majorité des cas, vous valez bien plus que ce que vous imaginez.

Règle n°2 : n’abandonnez pas. Je ne vous apprends rien si je vous dis qu’on ne devient pas riche et célèbre du jour au lendemain à moins de jouer au loto. C’est la persévérance et la rigueur qui vous mèneront au succès, alors ne baissez jamais les bras, même si les résultats ne sont pas immédiats. Ca finira par payer, c’est une certitude absolue car la seule manière d’échouer, c’est justement d’abandonner.

 

Merci infiniment Mélanie pour ces précieux conseils !

Nul doute que la clé du succès se trouve dans ces paroles.

 

Share This
%d blogueurs aiment cette page :