Voilà près d’un mois et demi que j’ai commencé mon défi… Et je peux vous dire que je ne suis plus la même qu’au début.

Comment est ce possible en si peu de temps ? La transformation n’est pas radicale non plus, mais il s’agit de petits changements que j’observe jour après jour.

A quoi je pense exactement ?

Et bien déjà mon objectif de rédiger un article et une newsletter par jour. C’est vrai que ce n’est pas facile de garder le cap, trouver chaque jour des idées de sujets orignaux, apporter de la valeur à ceux qui me lisent, trouver le temps de faire cela et tout le reste à côté pour remplir les objectifs que je me fixe chaque dimanche soir.

Mais j’ai découvert une motivation sans faille… Je ne pensais pas. Mon article est devenu mon rituel. A partir de 16h chaque jour, je me plonge dans la rédaction de mon article puis de ma newsletter. Qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il soit très tard ou pas, je rédige mon article et je l’envoie.

Lorsque les 100 jours seront terminés et que j’aurai rempli ma mission, j’aurai donc 100 articles. Bien plus que certains blogs qui existent depuis 1 parfois 2 ans.

Chaque jour je produis plus que je ne consomme. Et c’est ça mon vrai changement.

Chaque matin, je checke mes dashboards :

  • Sur systeme.io : quels sujets ont été plébiscités par mes abonnés ? Combien ont cliqué sur mes liens ? Quel est le taux d’ouverture ? Combien de nouvelles personnes se sont inscrites à ma mailing-list ?

 

  • Sur le gestionnaire de publicités Facebook : combien de personnes ont vu mes publicités ? Puis combien ont cliqué sur le lien puis finalement pour quel nombre d’inscriptions effectives ? Quelle publicité a eu le plus de succès, et c’est d’ailleurs pas toujours celle que l’on croit ! Et  c’est passionnant de découvrir tout cela !

 

  • Sur InstaZood : combien ai je de nouveaux abonnés ? Combien ont cliqué sur les liens dans ma bio ? Quel lead-magnet a suscité leur inscription ? Combien de personnes ont répondu à mon message automatique… Pour la petite histoire, je ne vous raconte pas le nombre de personnes qui prennent IG pour Meetic. Ou alors c’est mon message automatique… Il doit y avoir un sens caché qui me dépasse…

 

Et je me suis prise de passion pour l’optimisation de tout ces paramètres. Je suis actuellement une formation sur la publicité Facebook. Celle d’Antoine Peytavin. Elle m’a été recommandée par Raphael du blog formation business en ligne. Et j’adore faire des A/B test pour savoir quelle publicité convertit le mieux, pourquoi… Je trouve ça génial d’avoir le pouvoir d’influencer (gentiment hein !) les comportements, de voir secrètement ce que la majorité des personnes préfère…

Mes publicités Facebook ont commencé à porter leurs fruits ! De jolis petits fruits…. plutôt de la taille de cerises que de pastèques… Et ma mailing list a grossi de tout autant… Et ça c’est top ! Je vois vraiment la différence. Ca vaut vraiment le coup de faire de la publicité et encore je suis sûre que mes résultats seront décuplés lorsque j’aurai fini d’appliquer ce que m’apprend la formation d’Antoine.

Faire de la publicité Facebook peut faire peur de prime abord lorsqu’on se lance dans le business et ligne et que l’on a pas forcément de budget à y mettre, surtout au début… Mais franchement ça vaut l’investissement. Même sans connaissance, vous pouvez vous en sortir avec un peu de bon sens et de créativité. N’attendez pas d’être un expert ès-Facebook pour commencer. En tout cas, c’est mon conseil. La plateforme est suffisamment intuitive pour s’en sortir haut la main.

Mais si je devais donner quelques conseils aux novices qui comme moi se lancent dans la création de leur première publicité Facebook / IG, ce serait de :

 

1. Créer plusieurs publicités pour une même campagne.

 

Comment savoir si votre publicité a du succès ? En en créant une autre voire des autres. Le budget sera le même. Il sera simplement réparti à parts égales entre les différentes publicités. Changez les visuels, les textes, les titres, les call to action publiez-les puis attendez voir. Facebook vous dira de lui-même quelle publicité est la plus rentable.

 

2. Changer les paramètres

 

Il s’agit là d’un avis personnel.

Mais en ce qui me concerne, je ne vais pas attendre la fin de ma campagne pour changer certains paramètres. Par exemple, jusqu’à présent je publiais uniquement sur IG. Dès ce soir, je vais également publier sur Facebook directement et voir si mes publicités y ont davantage de succès ou pas.

J’ai aussi changé l’âge de mon audience. Je me suis aperçue que mon coeur de cible, les personnes qui se lancer dans la création de leur business sur internet avaient au moins 25 ans. Ca c’est Facebook qui vous le dit. Vous pouvez le voir dans l’onglet “statistiques d’audience” de votre gestionnaire de publicités.

 

3. Lancez vous !

 

N’ayez pas peur de vous planter car c’est une étape obligatoire. Vous allez devoir y passer. Oui vous allez perdre du temps et de l’argent. C’est normal. Comme dans tout apprentissage, il y a une période d’essais et erreurs et un temps incompressible de formation.

“Done is better than perfect”

Share This
%d blogueurs aiment cette page :