Vous connaissez Koober ? Il s’agit de formats condensés de 20 minutes qui vous révèlent directement les idées essentielles des meilleurs livres start-up et développement personnel.

Je me suis inscrite il y a quelques temps et comme vous allez le voir ci-dessous, cela va vous permettre de gagner un temps fou sur la lecture de bouquins qui vont opérer des transformations radicales sur votre mindset et habitudes.

Je vous offre ci-dessous le résumé d’un livre qui a changé ma vie et celle de milliers d’autres. Tout entrepreneur qui se respecte l’a lu au moins une fois dans sa vie. C’est LA bible qu’il faut avoir dans sa bibliothèque lorsqu’on décide de se lancer dans la création de son business en ligne.

Vraiment. Lisez le. Ou lisez le résumé ci-dessous ! 😃

Si vous n’avez pas le temps de lire le résumé, encore mieux vous trouverez une vidéo illustrée demain avec la fin du résumé ! On passe de 20 minutes de lecture à 8 minutes de vidéo. Plus aucunes excuses pour ne pas connaitre la voie royale du succès !

En lisant ce résumé, vous découvrirez comment améliorer radicalement votre niveau de vie et devenir riche en un temps record.

Vous découvrirez aussi :
– qu’il existe une multitude d’idées reçues sur l’argent, toutes inscrites dans l’inconscient collectif ;
– qu’il existe trois manières permettant de gagner de l’argent rapidement ;
– que votre temps est ce que vous avez de plus précieux ;
– le rôle et l’importance de l’éducation financière.

À quoi peut ressembler le mode de vie luxueux et confortable d’un millionnaire ? Il ne tient qu’à vous de le savoir mais auparavant, il faudra oublier tout ce que vous avez appris sur l’argent. Attention, cet ouvrage ne délivre pas une recette miracle, mais propose plutôt une feuille de route savamment pensée et pleine de bon sens.

Une vie “normale” passée à travailler ne garantit pas confort et richesse. Combien de personnes ont une réelle liberté financière une fois à la retraite ? Pas une sécurité financière, qui revient à épargner pendant cinquante ans, petit bout par petit bout et à investir dans des fonds mutuels, mais une véritable liberté financière, autrement dit dépenser sans se demander “est-ce que je peux me le permettre ?”

L’inconscient collectif pense qu’il est important de faire de hautes études, trouver un emploi stable, travailler pendant cinquante ans et pour pouvoir profiter de la retraite à 70 ans. Où est l’intérêt ? Cela revient à vivre une vie de labeur, en dépensant le moins possible pour en profiter une fois vieux et grisonnant. Le but est plutôt d’accéder à cette richesse lorsqu’on est encore jeune et en pleine possession de ses moyens.

Que faire alors pour accélérer le cours des choses ? Devenir une popstar grâce à X Factor ? Gagner à l’Euromillions ? Ces destins ne permettent pas d’avoir une vie riche à tous points de vue.

En 2003, un sondage sur les valeurs véhiculées à travers le monde démontre que les gens les plus heureux sont ceux qui gardent un lien relationnel très fort avec leur famille et leur communauté, en parallèle de leur travail. En revanche, ceux qui axent leur existence sur l’accumulation de biens, sur l’achat du prochain gadget technologique, ne font que compenser leur misère émotionnelle et relationnelle. Le maniaque du travail qui sacrifie sa vie de famille et de couple aux dépens de sa carrière, avec toutes les conséquences que cela implique, risque d’être plus malheureux que l’humble agriculteur thaïlandais, accordant autant de temps au travail aux champs et à sa vie de famille.

Pour réussir, il faut commencer par mettre en cause ses convictions : “l’argent n’achète pas le bonheur” dit-on. L’argent et la richesse sont des mots galvaudés, car ils sont désignés comme étant des choses, or être riche, c’est une façon d’être : cela s’apprend et s’entretient toute sa vie. Utilisé correctement et intelligemment, l’argent vous rend libre de faire plaisir à vos proches et de rendre leur vie agréable, de réaliser vos rêves, de mettre en place des projets qui marquent durablement et positivement le monde.

Nous sommes pour la plupart conditionnés à vivre la “normalité” : se lever tôt le matin, passer une éternité dans les transports pour aller travailler huit à dix heures d’affilée, rentrer chez soi, manger et aller se coucher. Tout cela pendant cinquante ans jusqu’à la retraite, cinquante ans à payer tout à crédit, à se consoler en achetant le dernier outil à la mode, à noyer son chagrin dans la nourriture ou l’alcool, pour finir obèse, drogué et psychotique. Alors que quelqu’un qui a une liberté financière, temporelle, qui se lève et fait ce qu’il veut, qui poursuit ses rêves sans se soucier du montant de la facture d’électricité, est mal vu par la société ; l’argent de cette personne sera considéré comme étant “mal acquis”, le résultat de malversations, mais cette vision des choses est fausse.

La richesse et la santé demandent la même rigueur ; pour les obtenir, il faut de la discipline, être tenace et ne surtout pas succomber aux plaisirs immédiats. En se concentrant sur les plaisirs “sur le long terme”, sur l’avenir, vous commencerez à vous immuniser contre la servitude de la pauvreté et de la normalité.

Pour en revenir aux convictions, arrêtez de croire que vous êtes victime du destin, de Dieu, de la société ou autres : prenez la responsabilité de vos choix et de vos actes. Si vous ne le faites pas, vous deviendrez effectivement une victime ; c’est à vous de régler vos problèmes, pas aux autres : acceptez de prendre en main votre vie. Fini les phrases comme : “ils m’ont mis à pied”, “ils m’ont caché ceci”, “le propriétaire a augmenté mon loyer”, “ils ne me font pas confiance”. “Ils”, toujours “ils”, toujours les autres : est-ce la faute du propriétaire si vous n’avez pas lu la clause stipulant que votre loyer augmente tous les ans selon l’indice national ? Cessez de vous apitoyer, relevez la tête et prenez la responsabilité de vos actes. Pour réussir, démarquez-vous, sortez des sentiers battus — tout en restant dans la légalité.

Trois chemins mènent à la richesse (enfin… surtout l’un d’eux)
Quelle feuille de route financière avez-vous appliquée jusqu’à présent ? On en compte trois :
– la feuille de route du flâneur ;
– la feuille de route de la voie lente ;
– la feuille de route de la voie rapide.

Êtes-vous de ceux qui vivent au jour le jour, croient aux miracles, se laissent porter par le hasard ? Pensez-vous que la richesse ne peut s’accumuler qu’avec le temps et que la société vous vend une abondance que vous ne pourrez consommer qu’à la retraite ? Ou avez-vous osé sortir de la norme afin de vivre cette existence dorée tant que vous êtes encore jeune ?

Chaque feuille de route a une essence ; vous devez connaître votre opinion sur l’argent, son essence et explorer en profondeur vos croyances et votre rapport à ce dernier. Si vous croyez aux miracles, que vous allez gagner à la loterie, que l’argent va tomber du ciel, alors vous appartenez à la première catégorie et finirez sûrement pauvre. Les trois feuilles de route peuvent néanmoins mener à la richesse ; en choisir une où le hasard est prépondérant réduit vos chances d’avoir accès à l’abondance.

Si vous suivez la première feuille de route, c’est que vous avez tendance à ne pas faire de budget, à n’avoir aucun plan financier. De fait, vous êtes toujours dans le rouge en fin de mois, vous n’arrivez pas à trouver le moyen de gagner plus d’argent ; vous pouvez gagner une très grosse somme, mais la perdre aussi vite ; vous n’aimez pas l’argent, c’est quelque chose de tabou et de négatif et d’ailleurs, vous n’aimez pas les gens riches.

Si vous appartenez à la seconde catégorie, la feuille de route de l’acquisition lente de richesses, vous gérez un peu mieux vos finances ; vous prenez un peu plus vos responsabilités ; vous avez un plan pour arriver à l’abondance — ce qui est bien —, mais qui va prendre des décennies à se mettre en place, et vous attendez le week-end comme on attend le Messie : c’est votre récompense après cinq de jours de travail laborieux. Ce mode de fonctionnement est très difficile à changer, car la plupart des emplois s’organisent selon ce planning. D’autant que vous êtes dans un entre-deux, vous acceptez d’appartenir au troupeau et de faire comme tout le monde, de vivre dans la médiocrité. Ce n’est pas la vie dont vous rêviez enfant, mais elle n’est pas non plus insoutenable. Vous avez renoncé à vos rêves d’antan et assimilé un certain nombre de croyances, mettant en place une routine, un compromis. Vous tentez d’améliorer vos compétences dans l’espoir d’obtenir une hausse de salaire. Le prix à payer pour bénéficier de ce confort ? Votre vie entière.

Vous décidez, après une augmentation de salaire, d’investir pour faire fructifier votre capital ; c’est l’une des variables de la voie d’acquisition lente de richesses. Afin d’accélérer le processus, les fonds mutuels utilisent la technique des intérêts composés, une notion mathématique qui met en lumière le pouvoir de l’accumulation d’intérêts au fil du temps. Puis, chaque intérêt est réinvesti afin de devenir lui aussi porteur d’intérêts. Le principe étant qu’en investissant 10 000 dollars aujourd’hui, vous récupérerez des millions dans une quarantaine d’années.
La faiblesse de ce raisonnement est le temps investi, bien entendu. Comme dit précédemment, le but ici est de devenir riche en un court laps de temps et votre richesse ne peut pas fructifier lorsqu’elle est associée à des formules mathématiques qui dépendent du temps : il est le carburant de votre réussite et ne peut être marchandé.
L’autre défaut de cette méthode est que vous perdez le contrôle, car vous ne pouvez qu’espérer : vous ne savez si vos intérêts composés vont fructifier plus tard, vous spéculez sur un avenir incertain et en cela, vous vous rapprochez de la première catégorie.

Devenez une personne de valeur, plutôt qu’une personne de succès.
Quelles sont les caractéristiques qui constituent la feuille de route d’acquisition rapide de richesses ?
Alors que la feuille de route d’acquisition lente de richesses est soumise à des variables que l’on ne peut contrôler, celle de l’acquisition rapide de richesses offre, au contraire, le plein contrôle.

Votre perception de l’argent sera radicalement différente : tout est abondance, l’argent est partout, la richesse est omniprésente et elle reflète la plus-value que vous avez créée. Vos doutes deviennent féconds et vous permettent d’emprunter des chemins encore vierges. Vous faites de vos atouts une force sur le marché mondial ; vous avez le contrôle de votre vie et de vos finances ; vous gérez parfaitement votre business plan et vous choisissez comment réagir aux circonstances : vous êtes maître de votre destin.

J’espère que cette première partie vous a plu et qu’elle vous donnera envie de lire le livre dans son intégralité. Il existe en version anglaise et française sous le nom de “l’autoroute du millionnaire”.

Sinon RV demain pour la suite du résumé ! 😃

Share This
%d blogueurs aiment cette page :