Alors voilà.

Toutes les bases sont posées. Page de capture, règle d’automatisation, lead magnet…

Maintenant, comment faire pour donner de la visibilité à son travail lorsqu’on ne dispose ni de blog ni de chaine YouTube ?

Je vais vous dire un secret, c’est très compliqué…

Pour m’aider à capter l’attention de ma future audience, j’ai acheté une formation intitulée “Tes 400 premiers inscrits à ta liste email en 30 Jours” de Nina du blog Mademoiselle Webmarketing. Je l’ai découverte il y a peu de temps via Instagram et sa personnalité m’a mise en confiance. Elle dégage un sentiment de “proximité” que je n’ai pas retrouvé avec d’autres grosses pointures du domaine de la vente de formations en ligne.

formation Nina HABAULT

Elle vendait ses formations moitié prix lors du dernier Black Friday. J’en ai donc profité pour m’offrir la solution à mon problème. Je savais que Nina allait recentrer ses activités sur l’affiliation et donc supprimer toutes ses autres offres. Malheureusement, ses formations dataient d’une année, soit une décennie dans l’univers du digital. Beaucoup de choses ont changé, et plusieurs de ses conseils et astuces, qui étaient valables à l’époque, ne le sont plus aujourd’hui. Je pense que la promesse des 300 inscrits était réalisable au moment où elle a créé cette formation mais plus aujourd’hui. C’est tout le problème des formations en ligne… Pour proposer une offre actualisée, il y a finalement, un gros travail de veille et de mise à jour à faire sous peine de devenir rapidement obsolète. Surtout dans le domaine du marketing digital.

Donc échec.

Il faut trouver d’autres moyens…

Depuis quelques temps, je lis assidument les newsletters de Raphael du blog formation-business-en-ligne. Il vulgarise des sujets parfois complexes sur l’infopreneuriat et c’est lui qui m’a donné une idée : des articles partenaires.

De quoi s’agit-il ? De la possibilité d’écrire un article qui sera publié sur le blog du “partenaire” en vous donnant par la même occasion une visibilité auprès d’une audience captive.  Ni une ni deux, je contacte Raphael avec qui j’avais eu quelques échanges de mails en amont, qui accepte une collaboration. Ma première collaboration avec un bloggeur de mon domaine! Inutile de vous dire que j’ai la pression ! A l’heure où j’écris ces lignes, le projet n’est pas encore réalisé, je ne peux donc pas vous en dire plus mais si vous me suivez assidument, ce que je vous recommande :-), vous verrez sans doute passer les articles ou podcasts.

Une autre action que j’ai mise en place et qui a rapidement porté ses fruits: la prospection sur Instagram. C’est d’ailleurs grâce à ce biais que j’ai eu mes premiers inscrits. En 1 jour, j’ai eu 10 inscrits. Alors certes pour certains, ce ne sera pas grand chose mais pour moi c’était une mini-victoire ! J’ai réussi à trouver le moyen d’envoyer du trafic sur ma page de capture! Whoua génial des gens que je ne connais pas sur ma mailing-list ! #champagne

Comment j’ai fait ? Avec mon compte Instagram, je suis allée sur le profil d’une personne que je peux qualifier de “concurrente” (Non ce n’est pas Nina… quoi que je devrais aussi aller voir ses abonnés 🙂 et qui est suivie par des personnes qui s’intéressent donc au marketing digital et à la vente de formations en ligne.

Et puis je me suis abonnée à toute sa liste d’abonnés. Sans exception. Sauvage. Alors par contre, vous ne pouvez pas enchainer 5000 contacts. Il y a des règles à respecter quand même. Selon mes derniers calculs, vous pouvez vous abonnés à 227 profils avant qu’Instagram ne bloque l’action de vous abonner (sans vous le dire ! Vous devez vérifier si votre compteur continue de grimper régulièrement ou pas).

En 2 petites journées, je suis passée de 106 à 370 inscrits parmi lesquels sans doute de futurs clients. J’avoue qu’il s’agit d’une méthode assez “bourrine” qui met davantage l’accent sur la quantité plutôt que sur la qualité. Mais à un moment donné, il faut agir pour faire bouger les choses. Certes mon taux d’engagement ne sera pas forcément bon au début puisque mes nouveaux abonnés ne vont pas forcément interagir avec moi mais certains si. Lorsque le temps est compté comme c’est le cas pour moi, il n’est pas toujours évident de chercher la perfection.

Après évidemment, il y a un gros travail d’écrémage à faire. Ca prend du temps, c’est assez chronophage mais la communauté commence à se construire peu à peu et ca c’est motivant.

Instagram communauté Ambitions digitales

Et puis j’ai découvert un truc sur Instagram! C’est dingue le nombre de personnes qui se croient sur Meetic !

Je ne compte plus les “Salut toi”, “Comment ca va ?”

Bon en attendant, mes premiers inscrits ont reçu leur check-list des meilleurs outils et applications pour démarrer leur business en ligne !

Et vous, comment faites-vous pour constituer votre mailing-list ?

Téléchargez la check-list des meilleurs outils et applications pour démarrer votre business en ligne!

Après avoir essayé de nombreuses applications et, il faut bien le dire, perdu un temps fou (et de l’argent!) à la sélection des meilleurs outils, je vous livre ici les solutions testées et approuvées pour démarrer votre business en ligne efficacement et rapidement. Dites-moi si cette sélection vous fait gagner du temps dans le démarrage de votre activité sur internet !

Share This
%d blogueurs aiment cette page :