10 conseils pour travailler pour vous-même.

 

Dans un monde où chaque salarié peut se retrouver sur le carreau du jour au lendemain, le seul moyen de garantir son emploi et son avenir est de créer sa propre entreprise.

Longtemps le discours suivant était légion : “Si nous travaillons dur et allons à l’école, nous aurons un travail et tout ira bien”. Mais cette pensée traditionnelle ne s’applique plus aujourd’hui. Maintenant, plus que jamais, il faut être entrepreneur pour réussir, il faut créer son emploi pour conserver un emploi.

Lorsque vous travaillez pour quelqu’un d’autre, vous mettez tous vos œufs dans le même panier … que vous ne possédez pas. Si vous voulez assurer votre avenir quelle que soit l’état de l’économie, vous devez contrôler chaque pan de votre vie.

Alors, prêt(e) à vous lancer dans l’entreprenariat ? 😊

Voici 10 conseils pour démarrer du bon pied !

 

1.Tout d’abord, vous devez limiter votre ego

 

Rares sont ceux qui ont réussi la création de leur entreprise du premier coup. Vous en connaissez ? Donnez-moi leurs noms que j’aille les voir ! Les erreurs font partie intégrante de la création d’entreprise et du processus entrepreneurial. Il s’agit d’une étape comme une autre. Il ne faut pas avoir honte d’échouer. C’est d’ailleurs plutôt recommandé ! Comment apprendre autrement ?

Le plus important est de tirer les leçons de ses erreurs, de se relever et de recommencer différemment avec la même motivation. Et de l’humilité. Beaucoup d’humilité.

 

2.Restez simple

 

Votre idée doit être simple. Ne cherchez pas midi à quatorze heures. Inutile de chercher l’idée révolutionnaire qui ne viendra peut-être jamais. Le plus important n’est pas d’avoir une idée. Tout le monde a des idées. Le plus important est l’exécution. Le coeur et l’amour que vous allez y mettre. C’est cela le plus important. Le passage à l’action et la création de valeur.

Créez un produit ou service X à un client Y pour un bénéfice Z. Basta. Le mieux est l’ennemi du bien.

 

3.Soyez toujours prêt(e) au pire des scénarios (car cela se produira)

 

Chaque décision doit être réfléchie. Prévoyez le pire pour ne pas être pris(e) au dépourvu si cela se produisait. Proposez trois alternatives pour chaque décision afin que vous preniez en compte tous les résultats. Mais si vous veniez à prendre malgré tout la mauvaise décision, reportez vous au point numéro 1.

Et recommencez.

 

4.Ne cherchez pas l’originalité à tout prix

 

Trop de gens pensent qu’ils doivent réinventer la roue, mais s’ils le font, la roue les écrase. Au lieu de cela, concentrez-vous sur l’amélioration d’une idée qui existe déjà, sur son exécution.

Utilisez votre créativité pour commercialiser votre idée et la faire connaitre.

 

5.Assurez-vous que votre entreprise ne soit pas un gouffre financier

 

Démarrez une entreprise avec le moins de contraintes financières au début. Créer une entreprise avec très peu d’argent est possible. Cela concerne justement les business en ligne. Mais pas que.

Voici 6 idées de business à démarrer avec moins de 100 €

 

6.Devenez un radin rêfléchi

 

Si vous voulez démarrer une entreprise, vous devez changer votre façon de dépenser votre argent.

Tout le monde aimerait avoir un site internet parfait avec les dernières innovations en terme de design et d’UX mais est ce réellement indispensable pour un site vitrine par exemple ? Est ce que cela va décupler vos ventes ? Si la réponse est oui alors allez y ! mais si ce n’est pas le cas, dépensez votre budget dans un poste qui vous permettra de développer votre chiffre d’affaire ou d’acquérir de nouveaux clients.

Connaître la différence entre une dépense qui va engendrer des revenus et une dépense inutile est la base du métier d’entrepreneur.

 

7. Ne vous associez pas avec n’importe qui

 

Évaluez si un partenariat a du sens avant de vous lancer.

Vos amis peuvent sembler être les meilleurs partenaires, mais ils pourraient finir par se relâcher et ne plus rien faire. Difficile dans ce cas d’aborder des sujets qui fâchent au risque de pourrir une amitié. Pour un inconnu, même combat. Evaluez ce qu’un partenaire peut apporter sur la table et assurez-vous que cela en vaille la peine.

 

8.Oubliez le business plan

 

Lors de la création de ma première entreprise “La Fabrique Oh Surprises” j’ai passé beaucoup de temps à rédiger mon business plan, à le farcir d’informations, de tableaux, de budgets, de prévisions sur les 5, 10 ans à venir… J’ai commencé par faire les démarches juridiques et administratives pour faire exister mon entreprise mais mon premier client n’est arrivé que plusieurs mois après. J’ai donc perdu plusieurs mois de dispositif NACRE (réduction des charges) pour rien. J’ai payé des assurances qui auraient pu attendre…

Bref, je n’ai pas commencé par les bonnes étapes. Toute la gestion de la paperasse doit arriver seulement après votre premier client pas avant. C’est une perte de temps. La première chose à faire c’est de trouver les clients. Rien d’autre ne devrait avoir d’importance au début.

Seul faire du chiffre vous permettra de vivre de votre entreprise. Pas de payer des choses pour rien.

Lancez-vous avec pour seul objectif de gagner de l’argent dès que possible. Le reste viendra après.

 

9. Le téléphone ne sonnera pas tout seul

 

Faites la promotion de votre entreprise en permanence de manière novatrice et créative dès que le situation s’y prête.

Mettez-vous en avant. Vendez-vous à chaque fois que cela est possible sans passer pour un vendeur de voitures d’occasion. Rejoignez des groupes, établissez régulièrement connections via des réseaux professionnels et trouvez différentes façons de faire connaître votre entreprise.

 

10.Enfin, si vous êtes étudiant, arrêtez d’écouter vos parents et de penser que vous devez valider votre diplôme universitaire.

 

La plupart des gens rêve d’être leur propre patron, de définir leurs propres heures et de faire en sorte que chaque minute de travail leur soit directement bénéfique. Que vous soyez en train de terminer vos études ou que vous soyez déjà sur le marché du travail, ce rêve est possible.

Les collégiens devraient créer leur propre entreprise. Ils sont ainsi à un stade de leur vie où ils peuvent réduire leurs moyens de subsistance, et ils ont plus de temps pour travailler dur sans contrainte.

A l’attention de la génération Y: arrêtez d’écouter vos parents et de penser qu’il faut absolument valider un diplôme universitaire pour avoir un vrai “travail. Au lieu de cela, construisez votre propre avenir : utilisez votre temps à bon escient maintenant, de sorte qu’il rapportera des dividendes lorsque vous serez plus âgé.

 

A l’attention des personnes qui sont dans la rat race avec un emploi traditionnel

 

Pour les personnes qui occupent déjà des emplois traditionnels, il n’est pas trop tard pour se lancer dans une entreprise personnelle. Il suffit de regarder autour de vous et de constater que vous mettez tous les œufs dans le même panier que vous ne possédez pas.

Si vous voulez assurer votre avenir et vos vieux jours indépendamment de la santé de l’économie et de l’Etat, vous devez contrôler votre vie. Cela ne signifie pas que l’entrepreneuriat est facile, mais il vous permet de prendre en main votre propre destin. Chaque heure de travail peut être pour vous – c’est un changement majeur par rapport à un emploi de 9 à 18 en entreprise.

Share This
%d blogueurs aiment cette page :